NEW YORK

Officiellement nommée City of New York, connue également sous les noms et abréviations de New York City ou NYC, est la plus grande ville des États-Unis en nombre d’habitants et l’une des plus importantes du continent américain. Elle se situe dans le Nord-Est du pays, sur la côte atlantique, à l’extrémité sud-est de l’État de New York. La ville de New York se compose de cinq arrondissements appelés boroughs : Manhattan, Brooklyn, Queens, le Bronx et Staten Island. Ses habitants s’appellent les New-Yorkais (en anglais : New Yorkers). New York exerce un impact significatif sur le commerce mondial, la finance, les médias, l’art, la mode, la recherche, la technologie, l’éducation, le divertissement et le tourisme. Regroupant l’ensemble des caractéristiques d’une ville mondiale, elle est parfois considérée comme « la capitale du monde ». Si elle n’est plus la capitale fédérale des États-Unis depuis plus de deux siècles (elle occupe cette fonction de 1785 à 1790), New York alimente pendant quelques décennies une rivalité financière et politique avec Philadelphie. Il n’en reste pas moins que New York est la ville la plus peuplée du pays depuis 1790, avec 8 622 698 habitants selon le Bureau du recensement des États-Unis (estimations de 2017). Elle est aussi la troisième plus grande ville du continent américain derrière Mexico et São Paulo. Située au cœur de la mégalopole du BosWashc, l’agglomération new-yorkaise (20 320 876 habitants) s’étend sur plusieurs comtés de l’État de New York (banlieues est et nord) et empiète sur deux États limitrophes. En effet, l’État du New Jersey comprend ses banlieues ouest et sud, et celui du Connecticut comprend ses banlieues nord-est. Son aire urbaine quant à elle comptait 24 millions d’habitants en 20176. New York accueille quelque 50 millions de visiteurs annuellement. Times Square, « The Crossroads of the World » est l’une des intersections les plus populaires du monde, et le quartier des théâtres de Broadway est la plaque tournante du spectacle dans le pays tout entier et un centre majeur de l’industrie du divertissement dans le monde. La ville abrite un grand nombre de ponts et tunnels (78916 en 2012), gratte-ciel et parcs de renommée mondiale. New York se place en tête dans la triade des grands centres financiers mondiaux avec Londres et Hong Kong, ces trois villes étant appelées par les médias anglophones « Nylonkong ». Le quartier financier de New York, ancré par Wall Street dans le Lower Manhattan, fonctionne ainsi comme la « capitale financière du monde » et est le foyer du New York Stock Exchange (Bourse de New York), Tandis que le nouveau One World Trade Center est le plus haut gratte-ciel d’Amérique du Nord. De plus, le marché immobilier de Manhattan est parmi les plus chers dans le monde. New York est l’une des villes les plus cosmopolites du monde, par ses nombreux quartiers ethniques. Les plus connus sont Little Italy, ou encore Chinatown qui intègre la plus forte concentration de population chinoise des Amériques. Enfin, New York accueille des institutions d’importance mondiale. On peut notamment citer le siège de l’ONU, mais aussi de nombreux sièges de multinationales et des centres culturels tels que le Metropolitan Museum of Art, le Brooklyn Museum, le Museum of Modern Art, le Lincoln Center. De nombreuses universités réputées sont situées à New York, notamment l’université de la ville de New York, l’université Columbia, l’université de New York,Et l’université Rockefeller, qui sont classées dans le top 50 des universités dans le monde.

Visiter New York : quelles sont les meilleures choses à faire et à voir à New York, figure emblématique de tout un pays ?

Comme tout new-yorkais vous le dira, il est impossible de découvrir tous les meilleurs endroits de cette grande et complexe ville, en une seule visite. Et oui, cela fait partie de l’excitation à visiter New York : il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir. Mais toutes ces options alléchantes peuvent aussi rendre difficile la planification de votre visite de New York.Alors au lieu d’essayer de tout voir, manger, boire et visiter à NYC, nous avons dressé une liste des principales meilleures choses à faire à New York : des sites emblématiques aux favoris des locaux.

La Statue de la Liberté

Que vous la découvriez depuis Battery Park ou bien à bord du ferry de Staten Island, vous devez vraiment contempler la Statue de la Liberté si vous venez visiter New-York. Approchez-vous jusqu’à ses pieds pour avoir une très belle vue sur la rivière et Manhattan. La statue de cuivre la plus emblématique du monde a été conçue par Frédéric-Auguste Bartholdi comme un cadeau de la France en 1886 à l’occasion du centenaire des Etats-Unis. « Lady Liberty » mesure 46 m de haut, avec un index mesurant 2.40 m de long et des yeux de près de 90 centimètres de large. L’une des meilleures choses à faire lors d’une visite de New York est de passer devant la statue en ferry et de visiter le musée de l’immigration sur Ellis Island. Ellis Island est lieu historique de l’immigration américaine qui est transformé en musée depuis 1990.

Central Park

Que vous alliez à Central Park pour monter sur le Carrousel vintage de 1908, siroter un verre de vin tout en admirant la vue sur le lac depuis le Boathouse Café, rigoler devant les otaries et les pingouins du zoo, observer les oiseaux au Ramble, ou courir autour du Reservoir avec les locaux, cette oasis de 341 hectares est le plus grand jardin urbain du monde et une expérience incontournable à explorer si vous venez visiter New-York pour en découvrir notamment ses poumons de verdure.

Metropolitan Museum of Art

Génial et intimidant, le Metropolitan Museum of Art se classe parmi les meilleurs musées d’art du monde, abritant des chefs-d’œuvre médiévaux et expressionnistes mais aussi l’ensemble d’un temple égyptien. Les sculptures grecques et romaines, les expositions d’Afrique et d’Océanie, et l’aile asiatique sont également assez incroyables. Si vous vous réveillez un matin et qu’il pleut, rendez-vous au « Met » (ouvert sept jours par semaine) et égarez-vous dans les allées du musée.

Musée Solomon R. Guggenheim

Une visite du musée Guggenheim est doublement enrichissante si vous cherchez que faire à New-York dans le cadre d’une visite originale : vous y découvrirez une sélection pointue de collections d’objets d’art moderne et contemporain et entrerez dans l’un des bâtiments les plus emblématiques du milieu du 20ème siècle aux Etats-Unis. Conçu par Frank Lloyd Wright et inauguré en 1959, le musée imite une coquille de nautilus (un mollusque) en spirale, qui conduit les visiteurs sur des rampes en pente douce où des expositions mettent en vedette des œuvres de Picasso, Monet, Gauguin, Cézanne, Kandinsky, et d’autres autour d’une rotonde dramatique.

Grand Central Terminal

Emblématique de la Grande Pomme, elle est une « référence » (souvent filmique) qui permet de visiter New-York sous ses lieux les plus symboliques. 750 000 personnes se précipitent à travers Grand Central Terminal tous les jours, alors pendant que vous y êtes, essayez de ne pas vous laisser prendre dans l’agitation. Visitez cette gare vers midi, lorsque la lumière perce les vitraux comme dans une cathédrale, afin d’apprécier au mieux l’immense hall principal de ce bijou d’architecture vieux de 100 ans. Terminez votre visite en déjeunant dans la salle au niveau inférieur, où vous pouvez manger de tout, des huîtres aux hot-dogs.

Times Square

Beaucoup de new-yorkais essayent d’éviter Times Square, non pas à cause de son passé sordide (peep shows, prostitution, cinémas porno), mais plutôt parce qu’il ressemble maintenant à un parc d’attractions urbain envahi par des hordes de touristes qui prennent des selfies. Pour autant, cela ne veut pas que dire que vous ne devez pas voir Times Square, allez-y au moins une fois ! Pendant que vous êtes au milieu des écrans géants et des néons clignotants, montez les escaliers rouge rubis, trouvez le cowboy guitariste nu, ou prenez de la hauteur dans un des bars à cocktail nichés en haut des buildings avant de poursuivre votre chemin en direction du Broadway.

Broadway

Lieu cosmopolite, mythe culturel et panthéon des comédies musicales, Broadway n’est plus à présenter. Emblématique de la Big Apple, la célèbre avenue évoque un symbole bien au-delà des frontières. Sans conteste donc, Broadway fait partie des lieux de passage incontournables le temps d’un voyage à New-York. Électrisante, éblouissante, cette partie de Times Square saura vous plongera dans son ambiance si particulière qui ne se décrit pas, parce qu’elle se vit. Laissez-vous porter le long de ses quelques kilomètres au grès des lumières et têtes d’affiches qui habillent l’avenue d’un costume si particulier.  Mieux encore, assistez à l’un des spectacles où pièces de théâtre et comédies musicales se côtoient, promettant un moment inoubliable. Vous l’aurez compris, visiter New-York sans passer par Broadway… ça ne s’envisage pas.

Le Pont de Brooklyn (Brooklyn Bridge)

Captez l’énergie historique de la ville et admirez sa fameuse skyline en vous promenant sur la voie piétonne du pont de Brooklyn qui est là depuis son ouverture en 1883. La vue est meilleure si vous partez de Brooklyn (plusieurs lignes de métro vous déposent à moins de 15 minutes à pied). Allez par exemple visiter Coney Island (en été) ou le New York Transit Museum et terminez par une promenade vers Manhattan en fin d’après-midi tandis que les gratte-ciel se profilent derrière les grandes arches gothiques du fameux pont.

West Village

Des rues en zigzags qui ont inspiré la Beat Generation les musiciens folkloriques, en passant par le quartier de Meatpacking, le West Villagen’est pas un quartier comme les autres : ici, visiter New-York promet d’en découvrir une nouvelle facette. Découvrez les plats typiques de ce haut lieu de culture avant de vous rendre au sud de la 14ème et à l’ouest de la Cinquième Avenue pour simplement flâner au milieu des maisons de charme, des boutiques éclectiques, des bars légendaires, des cafés et des magasins tels que White Horse Tavern, Corner Bistro et Murray’s Bagels.

5th Avenue

Que faire à New-York parmi les autres incontournables ? Pour le plaisir des yeux ou une parenthèse shopping, rendez-vous sur la 5th Avenue.
Si on la compare souvent aux Champ-Elysées de Paris, la très huppée Fifth Avenue symbolise à elle seule les plus belles boutiques de la Big Apple : c’est ici que les plus grandes marques de luxe ont élu domicile. S’étendant du Nord de Manhattan jusqu’au Washington Square Park, elle abrite également de prestigieux bâtiments (pour en prendre plein les yeux,
rendez-vous sur Millionaires’ Row), musées et monuments historiques tels que l’Empire State Building, la Cathédrale Saint-Patrick ou le Rockefeller Center.

Empire State Building

Et si vous atteigniez les plus hauts sommets de New-York ? Sans doute le plus connu des gratte-ciels, l’Empire State Building situé sur la 5th Avenue vous promet une expérience de haut vol et pour cause : depuis les attentats de 2001, il est devenu le second plus haut immeuble du monde. Un symbole, qui, du haut de ses 448,7 mètres (antenne comprise), vous invite à voyager jusqu’à son 86ème étage (ou 102ème pour les plus téméraires). Là-haut, il ne vous reste plus qu’à profiter du spectacle époustouflant qui vous chuchoterait presque, que le monde vous appartient.

Mémorial du 11-Septembre (9/11 Memorial)

La skyline de Manhattan et la vie des familles qui ont perdu des êtres chers le 11 septembre 2001 ne seront plus jamais les mêmes. Mais bien des années plus tard, alors que le One World Trade Center a été construit, les tours jumelles ont été remplacées par le 9/11 Memorial. Deux miroirs d’eau à débordement gravés avec les noms des disparus reposent là où les tours de 110 étages se tenaient autrefois. Un musée a ouvert au printemps 2014 et est désormais ouvert au public.

Coney Island

A Brooklyn, elle s’est sortie de l’ouragan Sandy avec quelques contusions, mais Coney Island est revenue comme neuve en rouvrant ses deux monuments les plus célèbres : le parc d’attractions Luna Park, plus que centenaire, et la première baraque à hot-dogs Nathan’s Famous. Allez vous balader sur la promenade au bord de l’océan et sur Stillwell Avenue avant de vous prélasser sur une de ses plages. Parfaite pour une parenthèse détente, Coney Island propose avant tout une expérience plus locale très prisée par les New-Yorkais, le quartier et ses attractions symbolisant un lieu de rendez-vous incontournable  des locaux qui aiment s’y retrouver le temps d’une balade.

Intrepid Sea-Air-Space Museum

Amateurs de l’aéronautique, de l’US Navy ou enfant de l’air, direction l’Intrepid Sea-Air-Space Museum ! Situé sur un porte avion le long de l’Hudson, ce musée pas comme les autres vous plonge dans l’histoire militaire et maritime. Et ça commence par son site, le porte avion donc : témoin la Seconde Guerre Mondiale et de la Guerre du Vietnam, il accueille aujourd’hui avions, sous-marins et simulateurs historiques qui le temps d’une visite, vous plongeront dans un univers digne d’un épisode de Top Gun. Lunettes d’aviateur sur le nez, à vous l’ivresse d’une attraction pas comme les autres !

New York Transit Museum

Alors que le gigantesque Intrepid Sea-Air-Space Museum est un incontournable pour les parents avec enfants, envisagez également un trajet en métro vers Brooklyn Heights pour explorer le New York Transit Museum. Situé en sous-sol dans une station de 1936, c’est l’endroit où les anciennes rames de métro, dont certaines datent du début du 20ème siècle avec des chaises en rotin tissé, reposent en tant qu’objets d’art que vous pouvez découvrir le temps d’une escapade hors du temps. Plutôt discret (ce qui n’est pas plus mal !), le New York Transit Museum n’intègre pas souvent les guides voyages de New-York, pourtant une chose est sûre : il promet tout autant que les grands noms qui lui font de l’ombre.

Top of The Rock

Si l’Empire State Bulding a su faire son effet, attendez-vous à autant de spectacle de la part du Top of the Rock ! Érigé au Rockefeller Center, le gratte-ciel vous propulse à plus de 250 mètres avant de vous donner rendez-vous sur sa fameuse terrasse. Orientée plein sud, cette dernière vous offre une vue panoramique sur New-York et ses incontournables, comme l’Empire State Building. De l’autre côté, Central Park vous ouvre les bras. Un conseil : planifiez votre visite une heure avant le coucher du soleil, jusqu’à que le ciel tourne au magenta/orange et que la lumière transforme la skyline en une mosaïque scintillante.

Museum of Modern Art (MoMA)

Fondé en 1929, le MoMA est l’un des musées les plus populaires de New York, qui abrite plus de 100 000 œuvres d’art moderne, la plupart d’artistes de renom comme Van Gogh, Matisse, Picasso, Warhol, Lichtenstein, Rothko, Pollock, Bourgeois et bien d’autres. Peintures, sculptures, dessins, photographies, design, vidéos et films… la collection du MoMA est riche pour un moment empreint de découvertes.

Wall Street

Quartier financier de New-York, Wall Street symbolise avant tout le poumon économique de la ville. Lieu de travail habillé de tours de verre, Wall Street héberge aussi ses incontournables. C’est d’ailleurs ici qu’est situé le One World Trade Center et le Mémorial du 11 septembre évoqués plus haut. Le matin, plongez dans son ambiance quartier d’affaires ou traders et business man y ont élu domicile avant de partir faire un tour au Battery Park, poumon vert du quartier et point d’observation de la Statue de la Liberté. A quelques rues de là, le célèbre Taureau de Wall Street vous attend notamment au détour de quelques photos. Contrairement à la légende, celui-ci est situé sur Bowling Green Park proche de Battery Park, et non dans Wall Street même. Attention cependant, la statue est souvent pris d’assaut. Un conseil donc : profitez du spectacle général, tôt le matin !

Pizzerias et quartiers gourmets

Que faire à New-York, où aller lorsque la faim vous guette ? Rien ne divise les new-yorkais autant que l’endroit où trouver les meilleures pizzas de la ville.
Plusieurs adresses sortent du lot comme Lombardi’s sur Spring St, John’s sur Bleecker St, Patsy’s Pizzeria sur la First Ave à Spannish Harlem, Sal & Carmine sur Broadway et 102nd St ou encore Grimaldi’s Pizzeria sur Front Street à Brooklyn. Vous pouvez également aller déguster des spécialités italiennes à Little Italy, goûter aux burgers un peu partout dans la ville, ou déjeuner dans un des fameux delicatessen comme le Katz’s. Côté vie nocturne, vous aimez peut-être le vin et/ou la bière, mais si vous voulez être « tendance » sur la scène branchée de New York, faites du whisky votre cocktail de choix. Rendez-vous phare des locaux, les bars à whisky seront donc les meilleurs endroits pour aller boire un verre. Parmi eux, la Reserve au Morgan’s Hotel, le Whiskey Bar au SoHo Grand, ou le Henry au The Hudson Hotel.

Les Rooftops Bars

Autrefois lieux gardés secrets par les locaux, les rooftops ouvrent désormais leurs portes aux visiteurs. Tendances, branchés et surtout très prisés, ces bars panoramiques font écho à un concept aujourd’hui intégré dans le monde entier : prendre un verre, sur les toits d’un gratte-ciel, au son d’une musique plutôt lounge. Si les adresses sont nombreuses et dépendent des budgets,
nous vous conseillons particulièrement le Rooftop Reds pour son vin, le Jane pour son cadre privilégié à la The Grand Budapest Hotel ou encore le Brass Monkey pour son superbe côté vintage.

Chinatown et Little Italy

Abrité tous deux par le quartier de Manhattan, Chinatown et Little Italy appellent ensemble au dépaysement. A Chinatown, poussez les portes de l’Asie et plongez dans les portes de sa culture : temples, restaurants typiques et boutiques authentiques vous immiscent au-delà des frontières, comme si vous y étiez, le tout au rythme du mandarin, la langue du quartier. Direction ensuite l’Italie dans le secteur voisin de Little Italy où saveurs et senteurs vous guideront jusqu’à ses meilleures adresses ! Réputé avant tout pour ses plats typiques et authentiques, Little Italy appelle au goût retrouvé de l’Italie, la vraie, celui de la Dolce Vita.

Madison Square Garden

Must-do d’un voyage à New-York, le Madison Square Garden fait écho au plus célèbre club de basket américain : la NBA. Et pour cause, c’est en son sein que déferlent les matchs légendaires !
Convivial et surtout local, le Madison Square Garden se visite tout autant qu’il se vit : si l’occasion se présente, profitez-en pour aller voir un match de basket, notamment l’équipe des Knicks.
Que vous soyez amateurs, passionnés ou même novices, l’ambiance inégalée et symbolique des lieux vous assure un moment survolté que vous n’êtes pas prêts d’oublier.

Comedy Cellar

Mythique du stand-up New-Yorkais, le Comedy Cellar vous invite à découvrir les talents du rire. Niché dans une cave à Manhattan pour un moment privilégié, le club de comédie accueille sur ses petites scènes les artistes d’aujourd’hui et de demain. Si l’anglais n’est pas une barrière et que vous saisissez l’humour local, alors profitez d’un des nombreux spectacles d’humoristes qui sans nul doute, vous feront repartir avec le sourire. Pour l’anecdote, Gad Elmaleh y a d’ailleurs fait ses preuves !

A voir aussi à New York

Si vous vous demandez toujours que faire à New York pendant votre voyage, voici une liste supplémentaire de quelques autres incontournables de la ville qui ne dort… jamais !

♠ Faire un survol de New York en hélicoptère
♠ Le siège de l’Organisation des Nations Unies
♠ Governors Island : la plus grande île de la Baie de New-York
♠ Greenwich Village : le quartier bohème de New-York
♠ Bushwick : l’eldorado des amateurs de street-art
♠ L’Oculus : la nouvelle gare futuriste de la ville qui fait déjà parler d’elle
♠ La cathédrale Saint Patrick : un superbe édifice catholique

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *